Blog

Nos projets
mar 10 décembre 2019, 17h55
Posté par Chloé Michel

Réfléchir sur la culture et le patrimoine avec les habitants

De nombreux projets urbains aujourd’hui, notamment dans les cœurs de ville, présentent de forts enjeux liés à la préservation et la mise en valeur du patrimoine architectural et historique, notamment par le développement d’une offre culturelle sur site. Dès lors, les collectivités souhaitent associer les habitants et riverains de ce type de projet pour leur permettre de faire des propositions quant aux aménagements et actions à envisager sur ces thématiques de la culture et du patrimoine.
Ces deux sujets ne sont pas toujours facilement appropriables par les participants lorsqu’il s’agit de s’extraire des propositions généralistes pour entrer dans le détail de certaines problématiques : comment concrètement peut-on mettre en valeur le patrimoine ? quelle offre culturelle peut-on proposer ? Quelles ambiances souhaite-t-on trouver sur le site ? etc.

Dans le cadre de la mission d’accompagnement de la Ville de Toulouse pour la participation citoyenne concernant le devenir du site de La Grave, Écologie Urbaine & Citoyenne a élaboré un outil d’animation permettant de faciliter l’appropriation des sujets du patrimoine et de la culture par les participants, en travaillant notamment à partir de photos et d’images de références liées à la mise en valeur du patrimoine ou l’offre culturelle et en créant des « planches de tendance ».

L’utilisation d’éléments visuels pour réaliser cette animation a été une réussite, permettant aux participants d’exprimer pleinement leurs attentes en se basant sur des éléments concrets.

Nos projets
lun 11 novembre 2019, 9h00
Posté par Chloé Michel

Concerter et faire participer lors des chantiers

Atelier de concertation pour préparer la phase chantier avec les habitants de l’Île du Ramier à Toulouse

Malgré une amélioration constante du dialogue entre les différentes parties prenantes lors de la conception de projets urbains, la communication se détériore souvent lors de la réalisation des travaux. La phase de chantier d’un projet impacte pourtant directement les habitants et usagers du quartier dans leur quotidien et bien-être.

Écologie Urbaine & Citoyenne a développé des outils sur cette problématique afin que le chantier ne soit plus vécu comme une production de nuisances vectrices de conflits et d’incompréhension mais plutôt comme un outil d’appropriation du projet au même titre que les autres phases de concertation citoyenne.

Nous pensons qu’il y a deux moments sur lesquels travailler. Tout d’abord la préparation du chantier qui, au-delà de son objectif organisationnel, doit servir à rassurer les habitants et usagers et les impliquer dans cette étape. Il y a également les travaux en eux-mêmes qui pourraient être appropriés par les habitants afin de rendre le chantier à la fois « collectivement décidé » mais aussi plus humain à travers différents moyens d’expression et d’animation.

C’est ce que nous avons réalisé lors du dernier atelier de concertation citoyenne sur les espaces publics du projet de l’île du Ramier pour lequel nous accompagnons Toulouse Métropole. À la question « comment faire vivre le projet pendant les travaux ?», les participants ont proposé de créer une maison du projet, de faire participer les scolaires aussi futurs utilisateurs de l’espace ou encore de mettre en place diverses animations et chantiers bénévoles. Ils ont aussi évoqué l’importance de la communication entre les opérateurs du projet et les habitants.

Nos projets
jeu 10 octobre 2019, 11h45
Posté par Chloé Michel

Clap de fin pour la concertation auprès des usagers de la Jalle de Blanquefort

Mardi 8 octobre s’est tenu le Forum de clôture de la concertation pour la définition du plan de gestion de la Jalle de Blanquefort. 11 mois jours pour jours après le lancement de la concertation mis en place par la Direction de l’Eau de Bordeaux Métropole, ce sont 10 ateliers qui ont permis aux propriétaires d’ouvrages, maraichers, sylviculteurs, élus et autres acteurs du territoire de s’exprimer et de proposer des enjeux, objectifs et pistes d’actions pour la gestion du cours d’eau sur les dix prochaines années. D’ici la finalisation de l’écriture du plan de gestion, des réunions spécifiques vont encore avoir lieu, avec les propriétaires d’ouvrages hydrauliques notamment, pour approfondir les scénarios envisagés.

Nos projets
lun 7 octobre 2019, 9h10
Posté par Chloé Michel

L’équipe Écologie Urbaine & Citoyenne se forme sur la Santé et l’Urbanisme!

Face aux enjeux croissants de santé publique et à la tendance d’augmentation des maux humains, Écologie Urbaine & Citoyenne a souhaité se pencher sur la question de la santé et du rôle de l’urbanisme et de l’aménagement dans sa régulation. Les territoires et notamment les milieux urbains conditionnent la santé des populations, santé entendue selon la définition de l’OMS comme un état de complet bien-être physique, mental et social et non seulement l’absence de maladie ou d’infirmité. L’espace public peut favoriser les modes actifs, la biodiversité joue un rôle dans le bien-être de la population grâce aux services écologiques qu’elle rend, la qualité des sols, de l’air et de l’eau contribue à la bonne santé des populations, les îlots de chaleur urbains amplifient à l’inverse le mal-être particulièrement chez les personnes vulnérables, etc. À partir de ce constat, Écologie Urbaine & Citoyenne a proposé à l’ensemble de son équipe une journée complète de formation sur les bonnes pratiques, les pistes de réflexion, les outils, etc. à travers des présentations et ateliers pratiques. Elle a notamment eu la chance d’accueillir la Fondation AIA |architecture, santé, environnement et son président Jean-François Capeille qui est venu présenter l’ouvrage Bien Vivre la Ville !

Évènements
jeu 26 septembre 2019, 11h59
Posté par Chloé Michel

Écologie Urbaine & Citoyenne, une entreprise apprenante pour rester en phase avec son écosystème

Afin d’adapter nos conseils aux besoins des territoires et à la nécessité d’évoluer dans nos manières de penser et concevoir la ville, l’équipe Transition Écologique de Montreuil est allée se former auprès des professionnels de l’Institut Paris Région. Cette formation, intitulée Aménager, Bâtir et Rénover en favorisant la Biodiversité a été dispensée par l’Agence Régionale de la Biodiversité d’Île-de-France. Afin d’adapter nos conseils aux besoins des territoires et à la nécessité d’évoluer dans nos manières de penser et concevoir la ville, l’équipe Transition Écologique de Montreuil est allée se former auprès des professionnels de l’Institut Paris Région. Cette formation, intitulée Aménager, Bâtir et Rénover en favorisant la Biodiversité a été dispensée par l’Agence Régionale de la Biodiversité d’Île-de-France.

L’équipe a pu revenir sur les chiffres clés de la biodiversité en milieu urbain, les trames vertes/bleues/brunes/noires/blanches, les labels de la biodiversité, le diagnostic écologique, les toitures végétalisées ou encore des solutions opérationnelles pour abriter la faune en milieu urbain.

Une des solutions qui nous a le plus inspiré : « les quartiers éponges », une solution innovante de gestion des eaux pluviales pour gérer la pluie par la nature. Il s’agit notamment de végétaliser la ville, le plus souvent en pleine terre et de prévoir des ouvrages de rétention temporaires comme les noues végétalisées. Autant d’actions qui pourront se retrouver dans nos cahiers de prescriptions environnementales.

La formation s’est conclue par la visite du bâtiment de Chartier-Dalix à Boulogne-Billancourt : l’école des sciences et de la biodiversité. Celle-ci possède une toiture végétalisée intensive de près de 120cm par endroits. Le long des murs de façades, de petits corridors sont prévus pour la faune et la flore afin de connecter la toiture au reste du quartier.

De quoi repartir avec des idées et des actions concrètes pour les réaliser !

Nos projets
mar 24 septembre 2019, 16h05
Posté par Chloé Michel

Une concertation au plus près des habitants au cœur de la Ville de Sevran

Dans le cadre du Projet de Renouvellement Urbain du quartier des Anciennes Beaudottes de la Ville de Sevran, Écologie Urbaine & Citoyenne a été missionnée en tant que prestataire pour une mission d’animation d’une permanence sur site dédiée aux habitants.
Peu touché préalablement par les programmes de rénovation urbaine, le quartier est désormais dans une phase de mutation suscitant un climat d’incertitude sur le terrain. L’objectif de la mission est donc d’ouvrir un espace spécifique et identifiable permettant un accueil au plus près des habitants afin d’informer sur le contenu du projet et sa temporalité mais surtout de recueillir la pluralité des positions et doléances vis-à-vis du projet. Ce travail de concertation doit permettre de bien rendre compte des attentes et besoins des habitants.
Au regard de ces enjeux, Écologie Urbaine & Citoyenne a proposé de nourrir la concertation à travers des outils participatifs animés pendant les permanences, permettant de provoquer les échanges avec les habitants, de les inviter à proposer des idées pour leur futur quartier et les impliquer en tant que contributeurs du projet. Des activités « hors les murs » seront également proposées pour encourager la participation du plus grand nombre d’habitants (balades urbaines, atelier artistique de création collaborative avec les enfants et jeunes du quartier, etc.)

Évènements
mer 18 septembre 2019, 9h16
Posté par Chloé Michel

Écologie Urbaine & Citoyenne rejoint le mouvement international de grève pour le climat

Écologie Urbaine & Citoyenne rejoint le mouvement international de grève pour le climat. Parce que l’urgence climatique est là, que les entreprises sont aussi directement concernées et pour mobiliser nos maîtres d’ouvrage et nos partenaires, nous avons décidé de nous associer à cet évènement international.

Évènements
mar 10 septembre 2019, 9h14
Posté par Chloé Michel

Laissez-vous tenter par un goûter zéro-déchet !

Dans le cadre de sa mission d’animation et pérennisation de la Maison de l’écoquartier de Montévrain pour le compte de l’EpaMarne, notre équipe propose un évènement de rentrée autour du zéro déchet le mercredi 11 septembre ! Ce moment convivial sera l’occasion de présenter les activités proposées par la Maison et ses partenaires. Lieu phare d’information et de concertation sur le projet urbain, la Maison de l’écoquartier propose régulièrement des animations de sensibilisation à l’écologie et aux écogestes. Le zéro déchet est un mode de vie visant à réduire au maximum sa production de déchets, jusqu’à ne plus en produire du tout. Les grands principes sont de réutiliser, recycler, et composter. Une belle occasion de partager des trucs et astuces pour limiter au maximum nos déchets dans une ambiance conviviale et ludique !

Nos projets
mar 3 septembre 2019, 10h14
Posté par Chloé Michel

La Grave, aujourd’hui et demain


Dans le cadre d’une mission d’accompagnement des démarches participatives de la Métropole toulousaine, notre équipe s’est vue chargée d’une mission d’enquête auprès des habitants et usagers de la ville afin de mettre en avant les représentations qu’ils ont du site historique et emblématique toulousain : l’hôpital de la Grave. Ainsi, au mois de juin dernier, nous avons mis en place plusieurs enquêtes de rue sur la Place Saint-Pierre et celle du marché Saint-Cyprien. Ces animations réalisées sous le format de « Porteurs de parole » ont permis de mettre en avant les attentes et représentations qu’ont les toulousains quant au site et à son projet de réaménagement. Un film micro-trottoir illustre ces différents temps (https://www.youtube.com/watch?v=s2X25_KiRGY). Par la suite, Ecologie Urbaine & Citoyenne animera l’ensemble de la démarche participative 2019 concernant le projet de réaménagement de La Grave. Au programme : visites de site, stands d’information ludiques dans les maisons de la citoyenneté, ateliers, etc.

Revue de presse
ven 30 août 2019, 14h10
Posté par Chloé Michel

Économie circulaire : Moins de clivage et plus de collaborations* !

Les collectivités agissent ! Aujourd’hui, les collectivités disposent d’un référentiel d’action pour concrétiser l’économie circulaire sur leur territoire. L’Ademe a pour projet de labelliser les collectivités qui se distinguent dans cette démarche. Les premières remises de label sont pressentis pour juin 2020. Écologie Urbaine & Citoyenne accompagne les collectivités qui s’engagent dans cette démarche.

Les aménageurs relèvent le défi de l’aménagement durable ! L’AMI lancé en 2015 a permis de développer une expérimentation avec quatre territoires volontaires (Les Groues à Nanterre, le Carré de Soie à Lyon, Ris-Orangis, le Pays de Sundgau). L’heure est à la définition des bonnes pratiques, des méthodologies et des outils nécessaires. Les expériences foisonnent à chaque étape du cycle de vie des projets d’aménagement (gestion des terres, agriculture urbaine, matériaux écologiques, déconstruction etc. ), elles modifient en profondeur les manières de penser l’aménagement en prenant mieux en compte les usages futurs (mutualisation, durée de vie, recyclage, …) et en l’abordant comme un métabolisme urbain.

Concevoir l’urbanisme par une approche écosystémique et collaborative à toutes les échelles, c’est l’approche que préconise Écologie Urbaine & Citoyenne.

——–

[1] C’est ce que propose la démarche d’économie circulaire définie comme « un système d’échange et de production qui, à tous les stades du cycle de vie des produits (biens et services), vise à augmenter l’efficacité de l’utilisation des ressources et diminuer l’impact sur l’environnement tout en développant le bien être des individus »

Pour aller plus loin, consulter le livre blanc « Economie circulaire : un atout pour relever le défi de l’aménagement durable des territoires » est accessible sur le site de l’ADEME (https://cutt.ly/4wl4QOR).